• Faciliter la demande de divorce

    Plus d'une centaine de cas de divorce est prononcée chaque année en France. Les couples ne durent malheureusement pas. Les sentiments s'envolent à cause de la routine et des charges du ménage. Tout devient conflit à la maison. Et selon les psychologues, il est mieux pour l'enfant que les parents divorcent si de telles choses se produisent. Au fil des années, l'enfant comprendra les choses et acceptera la situation. Le problème n'est pas la progéniture. Ce sont plutôt les parents qui ont du mal à gérer les choses et qui transmettent leur stress aux petits. Heureusement qu'il est possible de faciliter les démarches.

    Deux types de divorce possible

    Il existe deux sortes de divorce. Le premier est le plus simple, le second est quelque peu compliqué et exige des démarches légales. Pour les parents qui souhaitent éviter le stress à leur enfant, ceux qui veulent accélérer les choses pour passer à une autre vie sans conflit, le divorce par consentement mutuel est la meilleure alternative. Pour ce cas, pas besoin de démarche compliquée auprès des tribunaux. Il suffit d'un contrat en bon et de la forme, signée par les deux parties et les choses sont réglées.

    L'un des partenaires devra faire enregistrer le document dans un tribunal pour obtenir l'acte de divorce. L'autre système consiste à demander le divorce par faute. Dans ce cas, le particulier entend avoir des réparations des préjudices subits durant le mariage. La faute peut être de diverses sortes : infidélité, violence, etc. En tous les cas, s'il est question de se lancer dans de telle démarche, il faut se faire conseiller et aider par un professionnel. Plus la peine de se demander : quand faire appel à un avocat du divorce à perpignan ? Pour la réussite de la procédure, c'est une obligation.

    Quand un avocat est plus que nécessaire

    Un avocat est nécessaire quand l'accord amiable n'est plus une possibilité. Il se peut que les deux protagonistes ont signé un contrat par acceptation mutuelle. Mais après quelques années, l'un des deux n'a pas respecté les clauses. Dans ce cas, une requête au tribunal devra être entamée. Dans le cas d'un divorce pour faute directement , il faudra également les conseils d'un spécialiste du droit de la famille. Attention cependant, une faute doit être grave pour que la demande soit acceptée par le tribunal.

    Ce n'est pas parce qu'un mari a oublié de fermer la porte que la femme peut aspirer à une demande de divorce. En outre, la preuve de la faute est incombée au demandeur. La procédure de divorce pour faute est assez longue. Il faut passer par une audience de conciliation, des heures de procès avant de réussir à avoir les compensations.